Délégationde la Meuse-Moselle

Quand les « Concerts de Poche » s’invitent au Secours Catholique en Meuse

S’amuser, c’est se divertir, prendre du bon temps, partager un moment avec d’autres personnes. C’est rire. S’amuser, c’est avoir la joie de vivre. S’amuser, et amuser les autres, c’est devenu le métier de quelques personnes comme Thomas, Laureline et Florian. C’est pourquoi les groupes conviviaux de Verdun et de Clermont-en-Argonne se sont laissés tenter par une séance afin de faire profiter leurs participants d’un moment joyeux.

Un spectacle participatif.

publié en novembre 2015

« Concerts de Poche » est une association qui met en valeur les grands noms de la musique. Pour ce faire elle a mis en place des ateliers musicaux et des concerts itinérants, jusque dans les lieux où des personnes sont accueillies. Trois intervenants au total : deux gars et une fille. Thomas est pianiste, Florian comédien et Laureline, elle, est chef d’orchestre improvisée. Ce qui rend le moment encore plus authentique.

La salle se prépare doucement, mais déjà on sent une bonne ambiance. Il y a vingt-deux personnes. Les intervenants s’installent et prennent le temps de partager avec les participants un gâteau et un café. On commence par une présentation de l’association avec Laureline et une introduction musicale faite par Thomas. On entend quelques petits bavardages : « Oh, c’est beau ! », « Oh, je connais celle-là »… Puis c’est au tour de Florian de nous présenter le but de la séance : « Aujourd’hui, avec votre aide et celle de Thomas, nous allons créer une histoire. »

Voilà, les dés sont lancés, le groupe de Verdun et celui de Clermont se lancent dans la création tels des scénaristes en herbe. Les premières notes sont à peine jouées que les idées fusent : « c’est mélancolique », dit une personne, puis une autre ajoute « c’est nostalgique ». Au fil de l’histoire les participants se sentent de plus en plus impliqués : on assiste alors à un grand moment d’échange et de partage.

La fin de l’histoire est proche mais la joie demeure. Les applaudissements retentissent. Beaucoup d’applaudissements ! Le temps d’un après-midi, la joie de vivre et d’être ensemble est venue effacer la grisaille du quotidien.

Sofia, stagiaire en communication

Imprimer cette page

Faites un don en ligne