Délégationde la Meuse-Moselle

Crise sanitaire

Une Chaîne de solidarité contre la solitude

L’isolement grandit. Des équipes se mobilisent pour ne laisser personne à l’abandon.

Chaînes téléphoniques

Plus que jamais, les personnes isolées souffrent de leur solitude en ce temps de confinement. Comme Grégoire dont le seul plaisir était de sortir de son petit appartement pour se promener en ville et discuter avec des connaissances. Comme Marie-Rose qui accueillait tous les week-end son enfant handicapé. Comme Brigitte qui vit seule dans une ferme à l’écart d’un village et participait une fois par semaine à un groupe qui lui donnait l’occasion de parler et de rire avec d’autres…

Pour toutes ces personnes qui n’ont plus de famille, pas de connexion internet, et peu de ressources, ce temps d’indispensable repli se vit très péniblement. Alors, dans tous les territoires de Meuse et de Moselle, des équipes du Secours Catholique se mobilisent pour appeler régulièrement les personnes seules qu’elles connaissent ou celles qui leur ont été signalées. Et cela fait « boule de neige » : celui qui a été appelé est invité à faire de même, s’il le peut.

C’est ainsi que se met peu à peu en place une chaîne de solidarité téléphonique. Elle permet que chacun se sente moins seul, moins oublié, et tous, un peu responsables les uns des autres.

Imprimer cette page

Portfolio