Délégationde la Meuse-Moselle

Une journée pour faire le point

Le 27 avril dernier, le Secours Catholique de Meuse-Moselle a rassemblé ses équipes. Ce temps de pause leur a donné l’occasion de faire le point sur les actions qu’elles initient avec les personnes en situation de précarité et d’évaluer, à mi-parcours les réalisations inscrites dans les objectifs 2016-2021 de la délégation.

Journée 27 avril

Retour sur cette journée et nos perspectives

Une exposition a mis en valeur ce qui compte pour les acteurs du Secours Catholique de Meuse-Moselle, les actions qui ont été réalisées, les activités et les projets menés. Le matin, un spectacle sur scène a donné l’occasion de présenter les travaux de plusieurs groupes. La délégation a bien avancé dans son projet de donner toute leur place aux personnes fragilisées qu’elle accueille, mais le chemin reste long pour mener ses objectifs et continuer ses efforts dans ce sens. Quelques éléments concrets doivent être davantage pris en compte pour les mois à venir. La délégation souhaite que toutes les équipes locales proposent un espace collectif, ouvert où les personnes qui le souhaitent puissent venir chaque semaine partager un temps convivial autour d’une tasse de café. Ces lieux doivent permettre à des groupes de se constituer autour de projets divers, des actions de plaidoyer local, etc. La délégation souhaite aussi que les bénévoles poursuivent le chemin de l’accompagnement fraternel des personnes en difficulté. Par des aides financières qui viennent améliorer leur quotidien difficile, par des démarches pour que l’accès à leurs droits soit garanti. Nous sommes convaincus qu’une meilleure prise en compte de la dimension spirituelle de notre mission, avec des temps de relecture, des journées de ressourcement, la poursuite de nos voyages de l’Espérance à Lourdes ou ailleurs,… sera une aide précieuse pour tous.

Notre regard bienveillant et sans jugement, notre capacité à inscrire nos actions solidaires et fraternelles dans la durée ont besoin sans cesse de revenir à "la source". Pour dépasser les obstacles et les difficultés, aidons-nous les uns les autres !

André Chognot, président du Secours Catholique de Meuse-Moselle a pris la parole ce jour-là. Voici retranscrit son discours : « Nous sommes en train de vivre une journée tout-à-fait exceptionnelle, et je remercie encore une fois toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour son organisation tant pédagogique que matérielle. C’est une journée qui fait du bien, car, si, au quotidien, nous sommes souvent obnubilés par les difficultés rencontrées, les lenteurs et les résistances, cette rétrospective nous permet de nous rendre compte de toutes les avancées qui ont été réalisées, grâce à l’engagement de nous tous. Je voudrais profiter de votre présence nombreuse et de celle de Véronique Fayet, pour vous dresser un bilan plus personnel de ces trois dernières années. Je termine ce mois-ci mon mandat de trois ans de présidence et je peux vous assurer que grâce à vous tous j’aurai été un président heureux. Heureux de vivre la réussite de la fusion entre la Meuse et la Moselle, et la richesse que ce regroupement a apportée aux uns et aux autres. Heureux de constater comment vous avez progressivement adhéré à notre nouvelle politique de l’accompagnement et des aides, dont l’objectif est de permettre aux personnes confrontées aux « morsures de la vie  » comme le dit Véronique Fayet dans son livre « Révolution fraternelle, le cri des pauvres  », de développer et de soutenir leur « pouvoir d’agir ». Heureux de constater que les conseils d’animation deviennent un lieu de gouvernance partagée ; heureux d’avoir pu assister au développement des actions des Young Caritas à Metz et à Verdun. Ces jeunes sont précieux. Et heureux de toutes les rencontres que j’ai eu l’occasion de faire lors de mes visites dans la plupart des équipes et des groupes conviviaux. Je me suis beaucoup enrichi au sein de notre Bureau à l’intérieur duquel j’ai pu apprécier un vécu vraiment fraternel et sa forte dimension spirituelle. Enrichi au contact des animateurs et des autres salariés de cette délégation. Enrichi par les nombreux exemples de dévouement des bénévoles. Enrichi au contact de personnes, arrivées pour demander un secours et qui sont devenues acteurs et actrices dans nos équipes, modèles du « tous acteurs ». Pour tout ce que vous avez réalisé, pour tout ce que vous m’avez apporté, je vous redis un grand merci. »

Imprimer cette page

Portfolio